FAQ
Questions - Réponses

Les questions que l'on se pose :

Q : Mes revenus solaires photovoltaïque sont ils imposables ?

R : Non dans la mesure ou la puissance installée est inférieure à 3 kWc.
( Plus d’informations sur ce lien ci-contre : )

Q : Puis-je bénéficier de la TVA à 5,5% sur mon installation?

R : Oui si votre domicile a plus de deux ans et si l'installation est réalisée par un professionnel.
Si votre habitation a moins de deux ans, le taux de TVA applicable sera de 19,6%.

Q : La grêle risque t-elle d’endommager mes panneaux ?

R : Un orage de grêle normal n'a aucun effet sur les panneaux solaires que nous posons. Ils ont été dimensionné pour résister a des impacts très violents. Si les panneaux cassent, les tuiles et vitrages casseront également.
Q : Ma charpente supportera t-elle le poids des panneaux?

R : Les panneaux sont plus légers que les tuiles. Ils représentent une charge de 12 à 20 kg par m2 contre 40 kg par m2 pour les tuiles. Votre toiture peut donc tout a fait supporter le poids d'une installation photovoltaïque.


Q : Combien dois-je installer de panneaux ?

R : Le nombre de panneaux que vous pouvez installer dépends de la toiture correctement exposée dont vous disposez et de l'investissement que vous souhaitez effectuer. Une installation peut faire entre 15 et 24 m2, soit entre 2 et 3 kWc. Au delà de 3 kWc, vos revenus seront imposables et vous ne bénéficierez plus du crédit d'impôt.

Q : Quelle est l'orientation idéale pour mes panneaux?

R : En France les panneaux doivent idéalement être orientés vers le Sud avec une inclinaison de 38°. Cette disposition garantit le rendement moyen annuel maximum. Il est possible d'orienter vos panneaux différemment, les pertes par rapport à l'optimum sont résumées dans le tableau suivant.


Q : Quelle est la différence entre watt crête et watt heure ?

R : Le Watt crête ou Wc définit la puissance de votre installation, c'est la puissance nominale de production dans des conditions standards (température de 25°C, irradiation de 1000 W/m2). le Watt heure ou Wh corresponds à votre production, c'est à dire une puissance pendant un temps donné.
Q : Pourquoi ne pas consommer l'électricité que je produit ?

R : Vous achetez votre électricité à EDF entre 8 et 12 centimes du kWh. Avec votre installation, vous pouvez revendre votre production à EDF 60 centimes du kWh soit 5 à 6 fois plus cher. Économiquement, vous avez donc intérêt à revendre la totalité de votre production. D'un point de vue écologique, cette énergie sera revendue à vous et vos voisins et donc consommée au plus prêt du lieu de production, limitant ainsi les pertes dues au transport.

Q : Le revenu varie t-il avec le temps ?

R : Votre production diminuera avec le temps. En effet, même si le silicium est un matériau relativement inerte, les circuits électriques s'oxyderont légèrement avec le temps. Nous garantissons une production de 80% à 25 ans, soit une perte de moins de 1% par an.
En contrepartie le tarif d'achat d'EDF évoluera avec le temps, ce dernier est en effet indexé sur l'inflation. Cette augmentation est de l'ordre de 2% par an. Le tarif de rachat était ainsi de 0,55 €/kWh en Juillet 2006, 0,56 €/kWh en Mars 2007, 0,57 €/kWh en Janvier 2008 et 0,60 €/kWh depuis Janvier 2009.
Comme on peut le voir sur la simulation suivante, la baisse de production est compensée par l'augmentation du tarif d'achat :

 
Année
Tarif de rachat
Production
Revenus
 
+2% par an
-1% par an
1
2009
0,60 €
4,0 kWh
2 407 €
2
2010
0,61 €
4,0 kWh
2 431 €
3
2011
0,63 €
3,9 kWh
2 454 €
4
2012
0,64 €
3,9 kWh
2 478 €
5
2013
0,65 €
3,8 kWh
2 501 €
6
2014
0,66 €
3,8 kWh
2 525 €
7
2015
0,68 €
3,8 kWh
2 548 €
8
2016
0,69 €
3,7 kWh
2 571 €
9
2017
0,71 €
3,7 kWh
2 595 €
10
2018
0,72 €
3,6 kWh
2 618 €
11
2019
0,73 €
3,6 kWh
2 641 €
12
2020
0,75 €
3,6 kWh
2 664 €
13
2021
0,76 €
3,5 kWh
2 686 €
14
2022
0,78 €
3,5 kWh
2 709 €
15
2023
0,79 €
3,4 kWh
2 731 €
16
2024
0,81 €
3,4 kWh
2 754 €
17
2025
0,83 €
3,4 kWh
2 776 €
18
2026
0,84 €
3,3 kWh
2 797 €
19
2027
0,86 €
3,3 kWh
2 819 €
20
2028
0,88 €
3,2 kWh
2 840 €


Q : Quels sont les frais à prévoir ?


R : L'onduleur constitue le maillon faible d'une installation, sa durée de vie est comprise entre 12 et 15 ans. Nous proposons pour tous nos onduleurs des extensions de garantie jusqu'à 20 ans.
Outre les frais de raccordement au réseau, il faut prévoir la location des compteurs, elle s'élève à 50€ par an environ. Il faut aussi prévoir une assurance responsabilité civile pour votre installation.

Q : Je souhaite revendre ma maison, que faire de mon installation ?

R : Vous restez propriétaire du contrat de rachat avec EDF et donc bénéficiaire des revenus générés par l'installation. Cependant, vous pouvez rétrocéder l'installation à l'acheteur, ce qui vous permet de valoriser votre bien.


04 98 080 200
Votre Energie, notre Expertise